Tu es désormais un individu accompli, avec un bon emploi, un beau logement, des enfants bien élevés et un cercle amical de qualité. Pourtant, une douleur persistante trouble tes relations sociales et nuit à ton estime de toi : tu n'as jamais vécu en colocation.

La coloc', cet endroit merveilleux, idéalisé, regretté! Ce vaste appartement qui a apporté tant d'enrichissement personnel à tes amis, ce lieu d'apprentissage où l'on s'est nourri des autres en terme de culture, de politique et de technique. Cette maison du bonheur où l'on a appris à gérer le conflit, à dialoguer, et qui a fait de tes meilleurs potes des adultes ouverts.

Tu ressens un pincement lorsque les souvenirs fantastiques de cette bonne époque sont évoqués. Quelle désagréable impression! "Serais-je passé(e) à côté de quelque chose? N'ai-je point l'esprit aussi ouvert que les autres"? Sèche tes larmes et n'aie plus peur, car aujourd'hui Fais z'y toi même va t'aider à rattraper le temps perdu. Trop vieux/vieille pour mourir jeune? Certes, mais pas pour habiter dans une coloc'!


Tu vas transformer ta maison en coloc' merveilleuse dans laquelle ta moitié, tes enfants et toi allez vivre libres et égaux en droits. Pour ceci, il te suffira de matérialiser réellement toutes tes idées préconçues sur le monde de la colocation! Bye-bye le complexe d'infériorité!

C'est parti!

 

I. Apprendre à jouer d'un instrument de musique :

Très important! La maîtrise d'un instrument représente un apport considérable pour la vie en communauté. Tu ne peux décemment pas en faire partie autrement. Mets-toi sans plus tarder à la guitare, ton/ta chéri(e) à l'harmonica, Jason au djembé et Brian au didgeridoo. 

guitare

"Un bling à l'endroit, un bling à l'envers... fastoche!"

 

II. Autonomiser chaque membre de la famille/coloc :

Le fameux panneau d'affichage central permettra à chacun de prendre connaissance de son roulement et des tâches qui lui sont attribuées. Tu peux aller plus loin en affichant dans l'entrée la politique qualité de la maison, avec les indicateurs qualité pour chacun des membres. Ainsi, quiconque entrera chez vous saura immédiatement dans quelle coloc' sérieuse il met les pieds.

planning

Une répartition des travaux très avant-gardiste!

 

III. Adapter le logement :

Afin que chacun puisse réaliser sereinement ses tâches de la journée, fais quelques travaux d'aménagement en t'inspirant du modèle soviétique :

Kommunalki

100% utile et beau!

 

IV. Adopter la "coloc' attitude" :

Lorsque tu es invité(e) pour une soirée sympa chez des amis, n'hésite pas à faire démonstration de ton esprit communautaire en vidant régulièrement les cendriers, en ramassant les paquets vides, en amenant les canettes vides au conteneur dédié, et en passant le petit coup d'éponge qui va bien sur la table basse en dérangeant tous les convives. Impossible alors de ne pas remarquer combien tu as la coloc' dans le sang!

mégots

"Atta, tu vas voir : on sera vachement mieux sans mégots par terre pour l'apéro"!

 

V. Etre sensible à l'écologie :

In-dis-pen-sable! Avant même d'envisager la récupération des eaux de pluie, commence par récupérer l'eau de ton bain. Remplis plusieurs seaux, ils te serviront à tirer la chasse d'eau :

seau

C'est ça l'écologie, plein de petites astuces!

 

Maintenant que ta famille et toi vivez en colocation, Fais z'y toi même attend tes témoignages. Contacte notre équipe de rédacteurs sans hésiter pour nous donner tes retours et tes sensations. As-tu enfin acquis une véritable ouverture d'esprit? Nous sommes impatients de le savoir! Envoie nous aussi les photos de tes inventions et autres dispositifs. Le plus créatif et le plus ouvert gagne une "bière des faucheurs"!