Aujourd'hui nous commençons la série des tutos de développement personnel sur l'image. Ce premier post sera centré sur le corps, concept essentiel dans la perception de soi. C'est parti pour un coaching made in toi même pour toi tout(e) seul(e)!


Introduction sur la salle de muscu, ou l'erreur absolue.

Oui, oui, on connait la chanson. Aller "au sport", cela permet d'éliminer le stress de la journée, de se modeler un corps idéal et d'acquérir ainsi une bonne image de soi pour rayonner depuis l'intérieur vers l'extérieur et donc les autres. Prends tes jambes à ton cou, car c'est un piège!

Faire 10 heures de muscu par semaine te fait sécréter des endorphines. Ces endorphines ne soignent que temporairement la douleur d'avoir un corps mal fichu! Tu deviens alors dépendant(e) de la salle de sport, et faire de la muscu de façon compulsive revient à prendre une substance psychoactive ou un anxiolytique! Tu n'es plus qu'un(e) toxicomane, ce qui n'est vraiment pas sexy du tout en terme de chakras.

Mais bon sang de bonsoir, te dis-tu, comment t'accepter tel(le) que tu es? Comment trouver l'équilibre? Comment donc évacuer la congestion karmique sans alcool, sans gluten, sans colorants ni conservateurs? Fais z'y toi même te propose quelques pistes...

 

I. Compose un programme adapté à ton "fitness level":

Il s'agit de te fixer un rituel matinal en quelques postures et exercices seulement. Le but est de les réaliser quotidiennement et de t'y tenir! C'est bon pour le gainage, pour la circulation des énergies, et en conséquence pour ta perception de toi. Exemple :

 

Le Guerrier III, pour être "d'attaque" tous les matins!

yoga1

 

Un stretch lourd tout en souplesse pour étirer la chaine arrière.

yoga2

 

Une posture de méditation traditionnelle inspirée des techniques de nos anciens. 

yoga3

 

Notre rédac'chef, qui a une excellente image d'elle, réalise ces exercices inspirés du yoga et du stretching tous les matins. Elle ne fréquente plus les salles de sport, scandalisée que personne ne la regarde jamais : dans ces lieux en effet, chacun est occupé à s'auto-contempler. C'est en se décentrant d'elle même qu'elle a pu tirer son épingle du jeu, s'affirmer, réussir et devenir notre rédac'chef.

 

II. Adopte la thérapie par la contrainte :

Au lieu de payer 500€ par an pour un cours de pilates, déménage dans un logement situé à 5, 10, 15 kilomètres de ton lieu de travail (toujours en fonction de tes ambitions et de tes possibilités physiques). Rends toi à ton boulot en vélo, et le tour est joué! Une fois rentré à la maison en fin de journée, inutile de repartir à la gym la mort dans l'âme. Tu as déjà fait suffisamment d'exercice! De plus, ton image de toi s'en trouvera renforcée, car l'utilisation du vélo représente un engagement écologique certain, ainsi qu'un courage remarquable si tu vis en ville ou en Bretagne.

 

III. Ne te compare pas aux autres, va plutôt à la piscine municipale :

"Ah la piscine municipale, cette cour des miracles moderne". Non! Ca n'est pas cela, l'esprit Fais z'y toi même! Aller à la piscine (et nous disons bien "y aller", pas y nager) te permettra de constater que ceux qui y sont le plus à l'aise avec leur apparence sont ceux là mêmes qui en sont détachés!

 

pistoche

Rendez-vous très bientôt pour la suite de cette série sur l'image de soi, avec un concept plus anodin mais non négligeable : l'esprit.